Jardin du Luxembourg 2012 2013 (58)

 

J'ai  visité  le Jardin du Luxembourg

Jardin du Luxembourg 2012 2013 (41)

Jardin du Luxembourg 2012 2013 (42)

 

Parmi les nombreux parcs de Paris, le Jardin du Luxembourg est certainement l’un des plus prisés des Parisiens, des étudiants et des touristes. Fascinés par ce poumon vert historique au centre de la capitale, ils apprécient le spectacle de verdure agrémentée d’innombrables statues, de terrains de jeu et du célèbre théâtre de marionnettes de guignol.

Composé en grande partie d’un jardin à la française, ce lieu de rendez-vous du Tout-Paris offre également des zones de repos grâce au jardin anglais, situé le long des rues Guynemer et Auguste-Comte. Il est enrichi d’un verger et de quelques vignes.

Le parc doit son succès à ses arbres magnifiques, notamment les beaux marronniers et les paulownias. Une petite orangerie abrite des lauriers-roses, des palmiers, des camphriers mais aussi des grenadiers.

Dans la partie du jardin « à la française » situé dans l’axe du Palais du Luxembourg, un espace dégagé créé par Le Nôtre est organisé autour d’un bassin octogonal.

Jardin du Luxembourg 2012 2013 (20)

Un peu d’histoire

Le Jardin du Luxembourg a été créé en 1617 et doit son nom au duc de Piney-Luxembourg, propriétaire du domaine ultérieurement racheté par Marie de Médicis, veuve du roi de France Henri IV. La reine d’origine italienne souhaitait édifier un bâtiment lui rappelant le palais Pitti, ainsi que la création de jardins évoquant ceux de Boboli à Florence. La construction du Palais (actuel Palais du Luxembourg) a été confiée à Salomon de la Brosse, s’ouvrant sur un parc de huit hectares. On y planta plus de 2000 ormes et de grands parterres furent aménagés. Les fontaines étaient quant à elles alimentées par l’aqueduc d’Arcueil, récemment construit.

Jardin du Luxembourg 2012 2013 (22)

La plus célèbre d’entre elles, la Fontaine Médicis, date des années 1630 et fut commandée par Marie de Médicis à l’ingénieur florentin Thomas Francine. Initialement nommée « Grotte du Luxembourg », elle se compose d’un portique de style italien à lequel on a ajouté une fontaine et un bassin de forme allongée. Plusieurs modifications y ont été apportées.

En 1863, Auguste Ottin l’a notamment agrémentée d’un groupe de trois personnages mythologiques : « Polyphème surprenant Galatée dans les bras d’Acis ». Dans une niche, le cyclope Polyphème, amoureux de Galatée, belle et jeune déesse marine, la surprend dans les bras d’Acis. Accroupi sur un rocher, le sombre cyclope s’apprête à écraser le couple enlacé au bord de l’eau.

Lorsque la rue de Médicis fut percée dans le cadre des grands travaux d’urbanisme du préfet Haussmann, la fontaine a été déplacée vers son emplacement actuel en 1862. Le bassin précédant la fontaine se dévoile dans un cadre de verdure superbe et la forme même du bassin procure l’illusion que le plan d’eau est incliné. La Fontaine de Léda, autrefois située à l’angle des rue du Regard et de Vaugirard, a été remontée contre la face arrière du portique.

Le jardin a été plusieurs fois remanié et agrandi. L’architecte Le Nôtre aménagea au centre du jardin à la française un grand bassin octogonal sur lequel flottent de petits bateaux. Du jardin dessiné pour Marie de Médicis, il ne reste aujourd’hui plus grand-chose, mis à part l’orangerie et la Fontaine Médicis d’inspiration florentine. A partir de 1810, l’espace de verdure du parc est prolongé au sud par les jardins de l’avenue de l’Observatoire.

 

Jardin du Luxembourg 2012 2013 (54)

 Dès 1642, le Jardin du Luxembourg est ouvert au public par Gaston d’Orléans, le frère cadet de Louis XIII qui en hérite. Les premiers visiteurs sont des bourgeois du quartier, des ecclésiastiques, des gens de lettres et des bonnes d’enfants qui doivent louer les chaises à une loueuse installée devant le palais. Aujourd’hui, le parc est l’espace de verdure favori des étudiants des universités du Ve arrondissement tout proche.

Jardin du Luxembourg 2012 2013 (1)

Les statues du Jardin du Luxembourg

Les innombrables statues qui parsèment le parc depuis le règne de Louis-Philippe ajoutent au caractère romantique du lieu.

Les fameuses statues des « Reines de France et Femmes illustres » ont été exécutées sous le règne de Louis-Philippe (vers 1843) par les plus grands sculpteurs de l’époque. Cette série de vingt sculptures en marbre a été disposée sur les terrasses à gauche et à droite du grand bassin, devant le palais du Luxembourg.

Installée dans le jardin du Luxembourg depuis 1906, une copie en bronze de la Statue de la Liberté offerte par Frédéric Auguste Bartholdi est certainement la statue la plus insolite du parc.

Jardin du Luxembourg 2012 2013 (18)

Le Jardin du Luxembourg : un espace de loisir

Le Jardin du Luxembourg abrite plusieurs équipements qui font la joie des enfants et des plus grands.

On ne peut mentionner le jardin sans décrire le jeu de paume, le terrain de pétanque, les terrains de tennis, les terrains de jeu pour enfants, le manège de chevaux en bois et le fameux théâtre de marionnettes de Guignol.

A l’extrémité sud-ouest du jardin, un rucher-école produit quelques centaines de kilos de miel par an.

mettre photos

Créé  en 1856, le rucher a été reconstruit en 1991. Il est flanqué d’un verger contenant plus de 700 pommiers et poiriers, ainsi que de vignes.

Le kiosque à musique a été construit dans le parc en 1879, au même moment que le manège de chevaux en bois, sur les plans de Charles Garnier. Des concerts de fanfare sont toujours programmés sous le kiosque.

Jardin du Luxembourg 2012 2013 (52)