mardi 15 octobre 2013

La Tour du 13ième Paris, coup de cœur pour ces peintures éphémères, chapeau bas aux 16 pays qui ceux sont joins

La Tour Paris 13” : le premier musée virtuel du street art

 

  Lien externe

La Tour du 13ème à Paris : 102 artistes de Street Art et Graffiti

 

Un immeuble de neuf étages, le long des quais de Seine, à deux pas de la Bibliothèque Nationale de France. Sur les façades, d’immenses gouttes de peintures dont l’orange vif se signale de loin. Mais aussi une créature hybride de Ludo, ou des lapins en cavalcade signés Pantonio.


La Tour du 13ème 
5, rue Fulton
75013 Paris
M° Quai de la Gare

1 photo

Depuis le wagon du métro aérien qui traverse la Seine sur le pont de Bercy, les voyageurs qui aperçoivent la façade fluo de la "Tour Paris 13" sont loin de se douter de ce qui se cache derrière ses murs. En poussant les portes du bâtiment de briques rouges, le spectacle commence ..

TroisFacades_LaTour13eme 2ième

Ascenseur : direction le dernier étage pour un parcours libre dans le labyrinthe de la "Tour Paris 13". L'espagnol Andrea Michaelsson, alias BTOY s'est chargé de refaire la déco du salon et de la salle de bain au 8ème étage. Deux visages de femmes surdimensionnés y jouent avec les rayons de lumière qui passent à travers les fenêtres de l'ancien appartement

La-Tour-13-0

 

La visite se poursuit en descendant les escaliers. On navigue sans boussole d’appartement en appartement, de surprise en surprise. Les artistes intègrent dans leurs installations les objets abandonnés sur place par les anciens locataires, redonnant vie à tout un bric à brac de souvenirs, comme le brésilien FLIP 

4 phot

Regardez et admirer

5 photo

4755315-l-39-horloge-de-la-tour-romane-13eme-siecle-dans-la-vieille-ville-cotiere-slovene-de-koper

L'horloge de la tour

6419973

6419981

6419985

la-tour-paris-13-le-street-art-au-coeur-d-un-projet-interactif,M124757

P1030023

P1030033

P1030058

P1030059

P1030062

P1030066

P1030069

P1030074

P1030081

P1030082

P1030123

 

Posté par CASSANDRA78 à 20:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


vendredi 8 février 2013

Les neuf cloches de Notre Dame de Paris sont arrivés !

Je suis allez à Notre Dame de Paris pour l'arrivée des nouvelles cloches et impossible de prendre des photos,

alors je viens vous faire un petit résumé avec quelques photos prises sur le net , j'espère que vous aimerais  ?

Je précise que je connais par chance la commune d'où elle sont parties !

laissez moi un petit commentaire  ?

196398011

 

Les neuf nouvelles cloches fabriquées à l'occasion du 850e anniversaire de la cathédrale de Notre-Dame de Paris

ont été acheminées dans la capitale et placées sur le parvis de la cathédrale.

 

197401328

2531383_cloches-ensembles-new

Le 31 janvier, les nouvelles cloches de la cathédrale Notre-Dame de Paris arrivent sur le parvis

 

paris-31-janvier-2013-5a59-diaporama

 

Les nouvelles cloches de Notre-Dame-de-Paris

 

* Elle va nous sonner les cloches et on aimera. La cathédrale Notre-Dame de Paris a reçu ce jeudi le bourdon Marie, la plus grosse cloche, et huit autres en bronze doré, fabriquées à la fonderie Cornille-Havard de Villedieu-les-Poêles (Manche). C'est de là que sont partis les deux camions-remorques ce jeudi matin, arrivés à Paris dans l'après-midi. 

Le convoi a traversé la capitale, escorté par huit motards de la préfecture de police. Ces nouvelles cloches portent chacune un prénom et ont été installées jeudi soir dans la nef centrale de Notre-Dame où elles seront exposées jusqu'au 28  février, elles sonneront pour la première fois du haut des tours de la cathédrale le samedi 23 mars, veille des Rameaux. Les anciennes cloches, de 1856, n'étaient pas accordées avec le bourdon, Notre-Dame va désormais retrouver sa sonnerie du XVIIIe siècle qui résonnera dans toute la capitale.

 

2531383_anne-genevieve-new

 

2531383_jean-marie-new

 

2531383_marcel-new

 

* Marcel pèse 1.9 t et a été déposé avec ses huit semblables dans la nef centrale de la cathédrale

 

* Anne-Geneviève pèse 3.4 t

 

*  Jean-Marie pèse 782 kg et a été nommé en mémoire du cardinal Jean-Marie Lustiger, archevêque de Paris de 1981 à 2005

 

Les nouvelles cloches de Notre-Dame ont été bénies

1321069

 

L'archevêque de Paris Mgr André Vingt-Trois a béni, samedi 2 février, 8 nouvelles cloches géantes de Notre-Dame de Paris. Une célébration doit être organisée samedi après-midi pour la neuvième et plus grosse, le bourdon Marie (6 tonnes de cuivre et d'étain pour un sol#, deux mètres de diamètre).

 

Elles vont former le nouvel ensemble campanaire de la cathédrale et vont lui permettre de retrouver sa sonnerie de la fin du XVIIIe siècle. Elles sonneront pour la première fois le 23 mars, veille du dimanche des Rameaux. Mais les visiteurs de la cathédrale pourront les admirer jusqu'à fin février.

 

Conçues pour durer 200 à 300 ans, les cloches ont été fabriquées à la fonderie Cornille Havard de Villedieu-les-Poêles (Manche), et le bourdon à la fonderie Royal Eijbouts d'Asten (Pays-Bas).

bénédiction

 

Notre-Dame de Paris fête ses 850 ans !

 

À 850 ans, Notre-Dame de Paris, la cathédrale préférée des Bourbons et de Victor Hugo, malmenée par la Révolution et délaissée sous Napoléon, draine deux fois plus de visiteurs que la tour Eiffel.

 

Nathalie Van Praagh

 

Notre-Dame a 850 ans. Cela vaut bien une messe?! Et qu’on soit païen, juif, athée ou musulman, il est permis de la célébrer. Sur le chemin du Jubilé, personne ne vous réclamera votre carte de communiant. Depuis cette tour éphémère, Dieu, dans sa grande bonté, offre l’accès libre, et pour un an, à une vue inédite sur l’une des merveilles de la chrétienté. À plus de cinq mètres de haut, face à la cathédrale de pierres, le « pèlerin » gagne un nouveau point de vue sur les tympans des trois portails, sorte de bande dessinée à la sauce médiévale.

 

Un cercle sans commencement ni fin

 

On distingue mieux pourquoi cette façade fascine les foules depuis le Moyen-Âge : elle marche à trois temps, verticalement et horizontalement, dans une harmonie parfaite. Le monument inspire à l’homme le sentiment qu’il le protège mais ne l’écrase pas. 

Les croyants voient même l’Incarnation – « le Verbe s’est fait chair » – dans le cercle sans commencement ni fin à l’intérieur de l’espace créé et limité du carré, signature du monument le plus visité de Paris (*).

 

En fait de commencement, la façade fut construite en dernier, le chœur en premier, et les deux fameuses tours, où vivait le Quasimodo de Victor Hugo, entre cloches et gargouilles, ne sont achevées que vers 1250, un siècle après la première pierre de 1163.

 Le « nouveau style »

 En ce XIIe siècle abreuvé de spiritualité, il s’agit de « voir pour croire ». Pour élever le nouvel édifice au cœur de Paris à des sommets inégalés, l’évêque Maurice de Sully adopte les préceptes de l’abbé Suger, grand architecte de la basilique Saint-Denis.

 

Le prélat s’inspire de la science de la synthèse du théologien de la Lumière : il offre à la procession un axe de circulation autour du chœur, pare le lieu de culte d’orfèvrerie pour magnifier le corps et le sang du Christ, et sublime le « nouveau style ». Cet art original mêle l’héritage du roman et l’architecture ogivale naissante, ou gothique, terme employé beaucoup plus tard, au XVIe siècle.

 

On accuse souvent la Révolution de parjure, d’avoir saccagé le joyau. Certes, ici comme ailleurs, les têtes sont tombées. Mais pas une goutte de sang n’a coulé lors du passage à tabac de la galerie des rois qui surplombe les portails. Car le désamour était latent et depuis belle lurette. Aux premières heures du XVIIIe siècle, Notre-Dame n’incarne plus le style du moment. La plupart des vitraux sont remplacés au titre de « l’éclaircissement ». Seuls les trois grandes rosaces et deux minuscules médaillons sont épargnés.

 

magazine-visite-cathedrale-notre-dame-de-paris_940102

magazine-visite-cathedrale-notre-dame-de-paris_940104

4042065683_ef1f41637c_z

 

  

Posté par CASSANDRA78 à 10:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :